Avertir le modérateur

13/06/2012

Les marins sont-ils vraiment superstitieux?

spider.jpg

« Je ne suis pas superstitieux mais j’étais soulagé que la bouteille se casse du premier coup » confiait Franck Cammas lors du baptême de Groupama 4 en juin 2011. Même si tous les marins se disent trop rationnels pour croire aux superstitions, tout le monde s’accorde à dire qu’il n’y a pas de mal à respecter certains petits rituels, juste au cas où…

A bord du Groupama 4, les objets de culte s'appelleent «Le Chat», «Super Cochon», ou Neptune. Des mascottes souvent sans prétention qui rassurent les équipiers à bord.

«Le chat», la mascotte sans nom

À bord de Groupama 4, il y a un chat. Pas un vrai félin, bien évidemment mais une peluche. 

Retrouvez la présentation du chat dans la vidéo de Lucie, La Luciole* tournée à Alicante (à 3min49s)

 

Après un second tour du monde pour « le chat » - il était à bord de Groupama 3 pendant le Jules Verne, sachez que l’équipage ne lui a toujours pas trouvé de prénom. Le chat ne quitte jamais le bord de Groupama 4, même quand le bateau est gruté. Il veille 24h/24, 7j/7 sur la monture de Franck Cammas et ses hommes.

 

«Super cochon», le cadeau de Charles

Super cochon est un petit cochon rose qui a intégré l’équipage le 26 février 2012. Son arrivée à bord de Groupama 4 s’est faite à l’occasion de l’anniversaire de Charles Caudrelier.  

Depuis, on a pu retrouver Super Cochon dans plusieurs vidéos ou aux escales comme dernièrement à Miami.

 

Cochon2.JPG

 

Cochon1.jpg

Tout le monde l'apprécie beaucoup car il a un air de Spider cochon (cf Les Simpsons)

 

La casquette verte de Brad Marsh, «et plus jamais la bleue»

Il vous le jurera, le jour du démâtage, il portait sa casquette bleue alors que d’habitude, il porte toujours sa casquette verte. Depuis ce 5 avril 2012, vous ne verrez plus jamais Brad Marsh avec son couvre chef bleu - celui-ci ayant été jeté pour éviter d’autres drames.

 

GreenCap.jpg

La plus crainte : Neptune

Il y a des superstitions avec lesquelles on ne plaisante pas. Neptune en est une. Il est d’usage de faire une offrande au roi des océans lors du passage de l’équateur et en particulier si c’est la première fois. Brad Marsh et Erwan Israël y ont laissé quelques plumes cette fois-ci à l’occasion de leur passage lors de la première étape.  

Brad Marsh est même allé jusqu’à partager ses barres chocolatées en trois : une part pour Neptune, une part pour son chef de quart (pour que celui-ci ne soit pas trop dur au moment du « bizutage ») et un dernier morceau pour lui.

 

* Lucie raconte la mer est une collection de 10 documentaires scientifiques, d'une durée de 26 minutes chacun, qui s'adresse aux jeunes téléspectateurs à partir de 7 ans. Lucie interroge les scientifiques, visite les laboratoires, les musées, se promène dans la nature, et livre aux enfants le résultat de ses investigations avec beaucoup de simplicité et une pointe d’humour. Dans cette série Lucie aborde l'histoire de la navigation, les grandes découvertes, mais aussi la pêche, les grands fond, la plongée, les bords de mer, les ressources de la mer, la pollution, le phénomène des marées et d'autres thèmes encore, pour tout connaître de la mer et des océans.

Suivez ses aventures sur www.lucielaluciole.fr et participez au quizz sur la course du 18 au 20 juin sur le site de la luciole pour gagner des DVD !

 

16:46 Publié dans Sport, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

08/06/2012

Suivez Brad Marsh dans Lisbonne …

Ce qu’il y a de merveilleux avec la Volvo Ocean race, c’est qu’à chaque escale, Groupama sailing team découvre un nouveau port, un nouveau pays, une nouvelle culture, une nouvelle langue. En ce moment, c’est à Lisbonne que l’on retrouve l’équipe française. Une escale d’une dizaine de jour, l’occasion de découvrir la tradition maritime du Portugal, son histoire et ses célèbres plats à base de morue.

Il nous fallait un guide pour cette visite. Ce sera Brad Marsh, l’équipier néo-zélandais de Groupama 4. Pour sa première escale en terre portugaise, Brad a été gâté. Il a pu embarquer à bord d’un voilier traditionnel du Tage pour une régate hors du temps.




Comme notre kiwi ne manque pas d’énergie, c’est ensuite à Guincho qu’on le retrouve pour un autre sport très pratiqué le long des côtes portugaises : le surf.
Voici un aperçu  de ce que cela donne :



La voile, le surf, ça creuse ! Alors après une telle dépense physique, il faut bien manger.

Cela tombe bien, Lisbonne regorge de petits restaurants au charme typique.

À noter que si vous allez à Lisbonne, allez diner un soir au resto do Chapito. Vous ne serez pas déçus, ni par la vue - à couper le souffle, ni par l’assiette - à égayer les papilles.

chapito1.jpg

chapito2.jpgchapito3.jpg

 

 

 

 

 


Que manger au Portugal ?


Brad vous conseille sans hésiter du poisson : « Tous les poissons que j’ai mangé étaient délicieux et il y a beaucoup de marchés aux poissons à Lisbonne ».

Le plus célèbre des poissons portugais est la morue - le bacalhau. Certains disent qu’au Portugal, il existe 365 recettes pour cuisiner la morue, une par jour !

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un exemple : Bachalhau a braz

bacalhauabraz.jpg

http://www.marmiton.org/recettes/recette_bacalhau-a-bras-...


Et quoi de mieux qu’une petite promenade dans les rues lisboètes pour digérer :
«  Le bonheur dans les villes d’Europe comme à Lisbonne, c’est de se promener dans les rues et de voir des monuments historiques tout autour ».

Déambuler à Lisbonne c’est croiser
le monastère des Jeronimos

jeronimos.jpg

la tour de Belem

belem.jpg

Praça do comércio

comercio.jpg

Castelo Sao Jorge

castelo.jpg

Les trams jaunes et les ruelles 

tram.jpg



Pas le temps pour Brad de profiter de la vie nocturne de Lisbonne. Dans 2 jours, dimanche 10 juin, il reprend la mer avec ses 10 camarades direction Lorient.

Merci pour la visite Brad et bon vent !





31/05/2012

Phil Harmer, sa musique, ses films, son œuvre !

Alors que la course s’apprête à faire son grand retour en Europe, alors que le suspens est à son comble pour connaître le vainqueur de la septième étape Miami - Lisbonne, nous vous proposons une parenthèse musicale et cinématographique pour faire retomber un peu la pression. Même si franchement en ce moment, ce n’est pas  trop possible pour l’équipage de Groupama 4 de se détendre - c’est plutôt tout le monde sur le pont et à 200% pour les dernières heures de course, Phil Harmer, l’Australien du bord, nous a confié ce qu’il apprécie à bord quand il a deux minutes de temps libre. 

Pour se détendre au milieu de 10 autres marins et dans un vacarme assourdissant, Phil aime écouter de la musique sur son iPod, regarder des films mais aussi lire les emails que lui envoie sa femme Charlotte et regarder des photos de sa petite famille - Phil est depuis un peu plus d’un an l’heureux papa d’un petit garçon prénommé Revel. 

Mais alors quel genre de film aime notre Australien ? 

Pour faire simple, Phil aime tout ce que produit ou réalise Will Ferrell. 

Pour ce qui ne connaissent pas, voici le lien vers l’article Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Will_Ferrell

Plutôt amateur de films d’action et de comédies, Phil regarde à bord toute la filmographie de l’Américain notamment auteur du très bon Starsky & Hutch ou du très drôle Austin Powers (Nous ne discuterons pas ici les goûts et les couleurs).

 

 

Et quand on lui demande quel film il aimerait voir une fois rentré à terre, sa réponse ne déroge pas à la règle : « un film de Will Ferrell pardi ». 

 

 

  

Vous l’aurez donc compris, Phil Harmer est un grand fan de Will Ferrell et de ses comédies. Voyons voir maintenant ce que notre régleur apprécie comme musique quand il cherche à se détendre à bord.  

Pour cela, nous lui avons demandé de nous dire quelles sont les 5 chansons les plus écoutées de son iPod : CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR ECOUTER !

Billie Joel & Elton John - Benny and the Jets

01.BennyAndTheJets.jpg

 

Jack Johnson - Good People

02.GoodPeople.jpg

 

The Killers - Read My Mind

03.ReadMyMind.jpg

 

Kings Of Leon - Back Down South

04.KingsOfLeon.jpg

 

Michael Bublé - Haven't Met You Yet

05.MichelBubble.jpg

 

Un peu romantique le garçon ? !

 

Mais revenons au sport. À bord du monocoque de course de 21,5 m sur lequel Phil et les équipiers de Groupama 4 font le tour du monde, il y a toute sorte de conditions à affronter : des tempêtes, des calmes, la fatigues, les vagues, les baleines, la compétition …

À chaque condition correspond un état d’esprit et forcément une musique :  

Dans des conditions de reaching fort (le bateau avance vite, l’eau balaye le pont), c’est l’excitation qui prime  - Exemple :

 

Phil aimerait avoir dans les oreilles une chanson rythmée où les temps sont marqués. Une chanson qui fait « pulser ». Exemple : 

The Amplifetes - Somebody New

06.TheAmplifetes.jpg

Par contre, si le vent fait défaut, ce sont les valeurs refuges que notre Australien aimerait entendre sur le pont. Des rythmes lents pour bercer les nerfs mis à rude épreuve quand le bateau n’avance pas et qu’Eole se cache …  

Jack Johnson - Do you remember

07.Doyouremeber.jpg

 

Norah Jones - Sunrise

08.Sunrise.jpg

 

Et pour notre culture internationale à tous, Phil nous propose de découvrir une célébrité australienne qu’il affectionne particulièrement pour son humour : The 12th Man (Attention - un certain niveau d’anglais est requis pour comprendre cette vidéo !)

  

C’était l’œuvre musicale et cinématographique de Phil Harmer. À votre tour maintenant de nous dire ce que vous aimeriez avoir dans les oreilles si vous avanciez à 25 nœuds à bord de Groupama 4 ????

 

17:17 Publié dans Film, Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu